Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 1 : Comptabilisation des stocks



Définition

Le PCG donne la définition suivante des différentes natures de stocks

Les entreprises conservent différents types de stock, les stocks proprement dits et les en-cours de productions:

Stocks proprement dits:

  • Stocks de marchandises: Les biens achetés pour être revendus en l’état, c’est-à-dire qu’ils ne subiront aucune modification par l’entreprise.
  • Stocks d’approvisionnements: Les matières premières servant à la création des produits finis et les autres matières et fourniture consommable.
  • Stocks de produits: Les produits finis et les produits intermédiaires. Les produits intermédiaires sont des produits arrivés à un stade où ils peuvent être vendus à part entière, mais ils vont rentrer dans une nouvelle phase du cycle de production. On peut par exemple prendre une roue de vélo qui est destiné à assembler un vélo par l’entreprise, mais qui aurait pu être destiné à la vente.

En-cours de production

  • Biens en cours de fabrication: Les biens dont le cycle de fabrication n’est pas encore achevé
  • Services en cours d’élaboration: Les études et prestations de services en cours.

Pour déterminer à quelle catégorie, un objet se rapporte, il est important de comprendre l’activité de l’entreprise. Une entreprise de fabrication d’emballage considèrera un sac comme un produit fini alors qu’un commerçant considèrera ce même sac comme une fourniture consommable si elle offre le sac avec sa marchandise et comme une marchandise si elle le revend en l’état.

Évaluation

Les biens achetés sont comptabilisés pour leur coût d’acquisition, ce coût comprend le prix d’achat et les différents frais liés à cet achat:

Coût d’acquisition = Prix d’achat + Frais d’achat

Dans le cas d’une acquisition gratuite ou d’un échange, le prix d’achat sera évalué à la valeur vénale du bien

Les biens et les services produits par l’entreprise sont évalués au coût de production, ce coût comprend le coût d’achat des matières consommées et les charges de production:

Coût de production = Coût d’achat des matières consommées + Charges de production

Le fait de comptabiliser les charges de production dans la valeur du stock permet d’affecter le produit de la création de ce stock à l’exercice pendant lequel il a lieu et non pas au moment de la revente. Cela met en évidence le principe d’indépendance des exercices et le fait que l’entreprise doit faire donner une image sincère. Cependant il faut faire attention lors de l’analyse d’une entreprise, car elle peut afficher un résultat en augmentation due à l’augmentation excessive d’un stock qu’elle n’arrive pas à vendre.

Ecriture comptable des achats de stock

L’achat d’un stock représente une réaffectation d’actif pour l’entreprise, un actif, par exemple l’argent placé à la banque est réaffecté dans un autre actif, le stock. Ainsi cette opération ne se reflètera que dans le bilan et n’aura aucun impact sur le compte de résultat.

Exemple: Une entreprise avec un capital de 200€ achète 100€ de matières premières:

XX/XX/N 31 Matières premières 100
4012 Fournisseurs 100
Facture XXX
Bilan avant achat Bilan après achat
Actif Passif Actif Passif
Banque 200 Capital 200 Stock 100
Banque 100
Capital 200

Les actifs avant et après l’opération sont différents, mais le montant des actifs de l’entreprise n’a pas été modifié, ils ont seulement été réaffectés.

Suivi comptable du stock

Les éléments achetés pour être stockables ne devraient être enregistrés dans le compte de résultat que lorsqu’ils sont vendus, utilisés ou consommés par l’entreprise. Déterminer la date de sortie d’un élément stocké peut être très compliqué et demander d’important moyen informatique et logistique c’est pourquoi le PCG prévoit de ne pas constater la sortie d’un élément stocké à sa date de sortie, mais lors de l’inventaire annuel.

Le PCG contraint toutes les entreprises à contrôler au moins une fois tous les douze mois l’inventaire (PCG 410-8).Le PCG contraint toutes les entreprises à contrôler au moins une fois tous les douze mois l’inventaire (PCG 410-8).

Le fait de faire un inventaire une fois par an pour connaitre l’état de son stock est nommé inventaire intermittent. Au cours d’un exercice, on ne comptabilise aucun mouvement en comptabilité pour le stock. C’est à la fin de l’exercice lorsque l’on va faire l’inventaire physique, c’est-à-dire compter réellement le stock qu’il nous reste que l’on va procéder aux écritures de stocks.

Exemple: Dans la réalité de l’entreprise, il peut être quasiment impossible de saisir les sorties au jour le jour, il suffit de penser aux commerçants qui donnent un sac plastique lors de l’achat.

Il y a donc deux méthodes comptables possibles pour le stock:

  • L’inventaire intermittent: comptabiliser les variations de stock une fois par an ou à différentes périodes dans l’année
  • L’inventaire permanent: comptabiliser les sorties de stock quand elles ont lieu et déterminer la variation de stock pendant l’exercice

Ecriture comptable des variations de stock

Les principaux comptes de stocks prévus par le PCG sont:

  1. Matières premières
  2. Autres approvisionnements
  3. En-cours de production de biens
  4. En-cours de production de services
  5. Stocks de produits
  6. Stocks de marchandises

Les variations de stock pour les biens achetés sont comptabilisées dans le compte 603 Variations des stocks (approvisionnements et marchandises) ou un de ses sous-comptes au débit du compte 12 Résultat de l’exercice.

Si stock final < stock initial
Le compte 603 possède une charge positive
Appauvrissement

Si stock final > stock initial
Le compte 603 possède une charge négative
Diminution de charge

Exemple :

N° de compte Stocks au 01-01-N au 31-12-N Variation
(initial - final)
31 Matières premières Matières premières 10 000 11 000 - 1 000
326 Emballages Emballages 1 000 1 200 - 200
37 Stocks de marchandises Marchandises 40 000 10 000 + 30 000

À la fin de l’exercice, on passe une première écriture pour annuler le stock initial:

XX/XX/N 6031 Variation des stocks de matières premières 10 000
60326 Variation des stocks d’emballages 1 000
60371 Variation des stocks de marchandises 40 000
31 Matières premières 10 000
326 Emballages 1 000
37 Stocks de marchandises 40 000
Annulation du stock

Ensuite, on passe une écriture pour créer le nouveau stock:

XX/XX/N 31 Matières premières 11 000
326 Emballages 1 200
37 Stocks de marchandises 10 000
6031 Variation des stocks de matières premières 11 000
60326 Variation des stocks d’emballages 1 200
6037 Variation des stocks de marchandises 10 000
Création du stock

Si l'on regarde les différents comptes en T, on a la représentation suivante :

6031 Variation des stocks de matières premières
10 000
11 000
1 000
60326 Variation des stocks d’emballages
1 000
1 200
200
6037 Variation des stocks de marchandises
40 000
10 000
(30 000)

Ecriture comptable inventaire permanent

L’inventaire permanent consiste à comptabiliser l’utilisation du stock dans le compte de résultat au moment où il a lieu. Pour se faire, on utilise les comptes de charges suivants ou leurs sous-comptes:

601 Achats stockés - Matières premières (et fournitures)
602 Achats stockés - Autres approvisionnements

Au moment de l’utilisation de matières premières, on pourra donc avoir l’écriture suivante

XX/XX/N 601 Achats stockés - Matières premières (et fournitures) 500
31 Matières premières 500
Consommation de matière première

L’incidence sur le compte de résultat de la consommation des stocks est représentée ci-dessous:

12. Résultat N
6031 Variation des stocks de matières premières (1 000)
601 Achats stockés - Matières premières9 000
6037 Variation des stocks de marchandises(200)
6026 Achats stockés - Emballages 12 000
6037 Variation des stocks de marchandises 30 000
607 Achats de marchandises 60 000

Si l’entreprise désire connaitre le montant d’emballage consommé au cours de l’exercice, il suffira de faire la somme du compte 6026 et du compte 60326 dans cet exemple :

12 000 - 200 = 11 800 €

Les -200€ de variation de stocks représente une augmentation du stock qui pourra être utilisée lors du prochain exercice, ainsi les charges de cet exercice sont diminuées.

Le montant de marchandises consommées sera obtenu en additionnant le compte 607 avec le compte 6037 dans cet exemple:

60 000 + 30 000 = 90 000€

Les 30 000€ de variation de stock représente une consommation de marchandise, cette variation va donc augmenter le montant des marchandises consommées lors de l’exercice.