Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 2 : Comptabilisation des dépréciations



La dépréciation d'actif un caractère réversible

La dépréciation d’un actif représente une diminution de la valeur de ce dernier. Cependant une dépréciation n’a pas forcément un caractère irréversible. Ainsi une dépréciation sera comptabilisée pendant l’exercice durant lequel elle est constatée et être supprimée lors d’un futur exercice.

L'écriture comptable d'une dépréciation

La constatation ou l’augmentation de la dépréciation déjà constatée est comptabilisée à partir du débit du compte de charge :

  1. Dotations aux dépréciations des immobilisations incorporelles et corporelles
    1. Dotations aux dépréciations des immobilisations incorporelles
    2. Dotations aux dépréciations des immobilisations corporelles

La contrepartie du débit du compte de charge 6816 est le crédit du compte d’immobilisations 29:

  1. Dépréciations des immobilisations
    1. Dépréciations des immobilisations incorporelles
    2. Dépréciations des immobilisations corporelles

Exemple: Une entreprise possédant une machine de 50 000€ établit un plan d’amortissement sur 5 ans de cette immobilisation en utilisant un amortissement linéaire.

AnnéesBase amortissableAmortissementAmortissements cumulésValeur nette comptable
N 50 000 10 000 10 000 40 000
N+1 50 000 10 000 20 000 30 000
N+2 50 000 10 000 30 000 20 000
N+3 50 000 10 000 20 000 10 000
N+4 50 000 10 000 10 000 0

Lors de l’inventaire de fin d’exercice de l’année N+2, il est constaté que la valeur vénale (VV) du bien est de 15 000€ comme celle ci est inférieure à la valeur nette comptable (VNC) l’entreprise doit déterminer la valeur d’usage du bien (VU). Cette dernière étant inférieure à la valeur vénale, la valeur actuelle (VA ) est égale à 15 000€. Ainsi la dépréciation constatée est de 5 000€ (20 000 - 15 000)

L’écriture comptable de cette dépréciation peut être la suivante:

31/12/N+2 68162 Dotations aux dépréciations des immobilisations corporelles 5 000
291 Dépréciations des immobilisations corporelles 5 000
Dépréciation de l'immobilisation XXX

Un tableau des dépréciations est à joindre à l’annexe comptable, il a la même structure que le tableau des amortissements:

Tableau des dépréciations au 31-12-N+2

Rubriques Dépréciations au début de l’exercice Augmentations Dotations de l’exercice Diminutions Reprises de l’exercice Dépréciations à la fin de l’exercice
Matériel industriel 0 5 000 0 5 000

Cette dépréciation va avoir pour conséquence de modifier la valeur nette comptable à la fin de l’exercice N+2 et par conséquent modifier le plan d’amortissement.

Années Dépréciation Base amortissable Amortissement Amortissements cumulés Valeur Nette Comptable
N 50 000 10 000 10 000 40 000
N+1 50 000 10 000 20 000 30 000
N+2 5 000 50 000 10 000 30 000 15 000
N+3 15 000 7 500 37 500 7 500
N+4 15 000 7 500 45 000 0

A partir de l’exercice N+3, la base amortissable est égale à la valeur nette comptable à la fin de l’exercice précédent. C’est sur cette base que les amortissements vont être calculés pendant le reste de la durée d’amortissement.