Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 3 : Amortissement par unité d’oeuvre



Un amortissement reflétant l’usure réel

L’amortissement annuel d’une immobilisation doit être déterminé de manière à refléter de manière précise le coût d’utilisation de l’immobilisation pendant l’exercice en fonction de l’usure.

Ainsi pour déterminer l’amortissement imputable à un exercice, des caractéristiques plus représentatives que le temps peuvent être utilisées pour refléter le degré d’usure d’une immobilisation.

Exemple : amortissement d’un véhicule

En prenant l’exemple d’un véhicule, le kilométrage est un bon indicateur pour déterminer l’usure de la voiture pendant chaque exercice. Ainsi, un véhicule vendu 20 000€ avec comme durée de vie 300 000km, si lors du premier exercice nous avons parcouru 30 000km, soit 10% de la durée de vie de l’immobilisation. Nous pouvons comptabiliser une charge pour dotation aux amortissements de 10% du prix d’achat soit 2 000€.

Le calcul s’effectue avec la formule suivante :

Amortissement = (Nombre de km de l’exercice / Durée de vie du véhicule en km) * Prix véhicule

Dans notre cas :

Amortissement = (30 000 / 300 000) * 20 000
Amortissement = 2 000€

Fiche D’amortissement
Désignation: véhicule
Coût d’acquisition HT: 30 000€
Date d’acquisition: 01/01/N
Date de mise en service: 01/01/N
Date d’inventaire: 31/12
Durée d’utilisation: 300 000km
Unité d'amortissement: km
Année Base amortissable Unités d'oeuvre (km) Annuité Annuités cumulées Valeur Nette Comptable
N 20 000 30 000 2 000 2 000 18 000
N+1 20 000 0 0 2 000 18 000
N+2 20 000 60 000 4 000 6 000 14 000
N+3 20 000 90 000 6 000 12 000 8 000
N+4 20 000 120 000 8 000 20 000 0

Le tableau ci-dessous montre le tableau d’amortissement au bout de 5 ans, on peut constater que les annuités dépendent de l’utilisation qui est faite du véhicule. Si le véhicule ne va pas jusqu’à la durée de vie estimée au début (300 000km) il faut constater une dépréciation (voir prochain chapitre).

Quelques unités d’oeuvre...

Cette base de calcul permet de donner une image sincère des comptes en affectant des couts différents à chaque exercice, en fonction de l’utilisation qui est faite de chaque immobilisation.

Les unités d’oeuvre pouvant servir de base au calcul de l’amortissement sont variées, nous pouvons citer:

  • Nombre de pièces fabriquées
  • Nombre d’heures d’utilisation
  • Kilométrage
  • etc…

Pour calculer l’annuité propre à chaque exercice, il faudra notamment connaitre le nombre maximum d’unités d’oeuvre de l’immobilisation. Ensuite, on peut utiliser la formule suivante pour déterminer l’annuité:

Annuité = Nombre UO exercice / Nombre UO totales * Base amortissable

UO = Unités d'Oeuvre