Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 1 : Les mécanismes de la partie double



L’équilibre des écritures

Les écritures comptables se font toutes selon le principe du mécanisme de la partie double. Chaque écriture possède une contrepartie. Pour comprendre ce mécanisme, nous allons reprendre les deux principaux livres comptables, le bilan et le compte de résultat.

Bilan
Actif Passif
Compte de résultat
Charge Produit

Les trois types d’opérations comptables

En comptabilité, il existe trois types d’opérations:

  • Achat: Charge - Passif
  • Vente: Produit - Actif
  • Encaissement, décaissement, opération de bilan: Actif - Passif

L’écriture relative à un achat impliquera un compte de charge et un compte de passif, chaque écriture impliquera une colonne située à gauche et une colonne située à droite d’un des livres

En pensant systématiquement qu’une écriture à sa contrepartie dans la colonne opposée on peut retrouver les trois types d’opérations évoquées ci-dessus. Le fait que chaque écriture ait sa contrepartie dans la colonne opposée permet de comprendre l’équilibre devant exister entre chaque colonne.

Le résultat de l’exercice

La différence entre la colonne d’actif et celle de passif sera égale à la différence entre la colonne de charge et la colonne de produit. Cette différence représente le résultat de l’exercice. Le résultat correspond à la somme gagnée ou perdue par l’entreprise pendant un exercice.

Résultat = Actif - Passif = Produit - Charge