Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 3 : Les comptes du compte de résultat



Les classes de comptes du compte de résultat

Le compte de résultat a pour objectif de recenser les charges (dépenses) et les produits (rentrés) durant l’exercice, pour ce faire deux classes de comptes sont utilisées:

  1. Comptes de charges
  2. Comptes de produits

Les comptes de charges

La classe de comptes 6 Comptes de charges regroupe les comptes qui symbolisent des dépenses correspondant à l'exercice.

La première subdivision de la classe de comptes 6 est:

  1. Achats
  2. Services extérieurs
  3. Autres services extérieurs
  4. Impôts, taxes et versements assimilés
  5. Charges de personnel
  6. Autres charges de gestion courante
  7. Charges financières
  8. Charges exceptionnelles
  9. Dotations aux amortissements et provisions
  10. Participation des salariés - impôts sur les bénéfices et assimilés

Les comptes de produits

La classe de comptes 7 Comptes de produits regroupe les comptes qui représentent les revenus correspondants à l’exercice.

La première subdivision de la classe de compte 7 est:

  1. Ventes de produits fabriqués, prestations de services, marchandises
  2. Production stockée (ou déstockage)
  3. Production immobilisée
  4. Subventions d’exploitation
  5. Autres produits de gestion courante
  6. Produits financiers
  7. Produits exceptionnels
  8. Reprises sur amortissements et provisions
  9. Transferts de charges

La trésorerie et la comptabilité

Les produits et les charges ne correspondent pas à un encaissement ou un décaissement.

Par exemple si un fournisseur vend de la marchandise à un client au cours de l’exercice 2014-2015 et que le client paye le fournisseur lors de l’exercice suivant. Une écriture sera passée chez le fournisseur pendant l’exercice 2014-2015 avec une subdivision du compte “70. Ventes de produits fabriqués, prestations de services, marchandises” par exemple “707. Ventes de marchandises” . Le client passera une écriture avec une subdivision du compte “60. Achats” par exemple “607. Achats de marchandises”. Le règlement génèrera une écriture de bilan au moment où il aura lieu.

Le fait d’affecter les produits et les charges à l’exercice concerné permet d’analyser la rentabilité propre à chaque exercice comptable.

Cette distinction entre les produits et les charges et les encaissements décaissements nécessite une attention particulière pour l’entreprise qui devra faire attention à sa trésorerie. En effet même si le produit d’un résultat est supérieur aux charges (résultat positif) l’entreprise peut avoir des difficultés de trésorerie si elle a déjà payé ses fournisseurs et n’a pas encore encaissé ses clients.

Le PCG prévoit trois subdivisions de chaque compte, l’entreprise pourra subdiviser ces comptes en autant de sous-comptes qu’elle en aura besoin pour sa comptabilité interne.