Apprendre-la-gestion.com

Chapitre 1 : Histoire de la comptabilité



Jusqu’au Moyen-Age, toutes les opérations comptables étaient écrites dans une comptabilité en partie simple, c’est-à-dire que pour un acte on avait une seule écriture. Par exemple quand on vendait un objet, on ajoutait le prix dans le journal correspondant.

Vente
1000
500
500
Total 2000

Dans le même temps, d’autres systèmes comptables existaient, notamment la comptabilité en partie double, qui fut codifiée par Luca Pacioli en 1494 dans le traité de comptabilité « Tractatus XI particularis de computibus et scripturis » publié à Venise.

Le principe du système comptable en partie double est qu’un acte va générer au moins deux écritures. Lorsque l'on vend des marchandises à un client qui règlera plus tard nous générons les écritures suivantes:

Client X
1500





Vente de marchandise



1500


Le système comptable en partie double permet d’analyser plus facilement les différentes écritures comptables. Dans l’exemple précédent, nous pouvons identifier facilement combien le client X doit à l’entreprise. On peut également connaitre le montant de marchandises vendues et ceux de manière indépendante. Puisqu’à la fin du Moyen-Age, les règlements à crédit commençaient à se multiplier, les commerçants ont commencé à tendre vers ce système à partie double afin de noter les dettes qu’ils ont envers leurs fournisseurs et les créances vis-à-vis de leurs clients.

Chaque entreprise étant libre de tenir sa comptabilité comme elle le désirait, il a fallu créer des lois et des normes afin d’harmoniser et de réglementer les pratiques.

Le Code du commerce, promulgué en 1807, a repris l’ordonnance de Colbert sur le commerce avant d’être remanié en 1983 et 2000.

Un autre décret de 1983, dit « décret comptable », a apporté des compléments de réglementation, celui-ci fut repris en grande partie dans le Code.

Parallèlement à ces textes est né le Plan comptable général (PCG) en 1947. Il établit et impose des règles comptables. Il a été modifié en 1957, puis revu en 1982 afin d’intégrer les nouvelles règles prévues par la quatrième directive européenne.

Le PCG a ensuite été entièrement refondu en 1999. Il est encore de nos jours en perpétuelle évolution afin de correspondre aux différentes normes internationales. Ce plan sert de référence dans le monde comptable français, il est donc essentiel de le connaître.